Because Of

Because Of








Léonard Cohen est souvent décrit comme un beau ténébreux, un dandy, un homme à femmes, et certains veulent en trouver la preuve dans sa biographie. Il considère pourtant lui-même que cette réputation n’est pas fondée, et, dans nombre de ses chansons, évoque sa difficulté à maintenir ou développer une relation amoureuse. Dans « Because Of », il s’en explique un peu plus, considérant que les femmes sont sensible au regard qu’il porte sur leur être profond (et supposé mystérieux), et se présentent à lui comme pour conforter et étendre, par d’infinies variantes, sa vision de la féminité.
Léonard Cohen a enregistré cette chanson sur son album « Dear Heather », en 2004, donc à l’âge de 70 ans. Près de dix ans plus tard, il montait encore sur scène et enregistrait de nouveaux albums. Va-t-il reprendre cette chanson et chanter « Women have been exceptionally kind to my very old age » ? Sans pour autant accorder du crédit à sa réputation, on peut légitimement se demander si les femmes ont attendu son grand âge pour être touchées par son regard et ses paroles…
ALN


Grâce à…

Grâce à quelques chansons
Dans lesquelles j’évoquais leur mystère
Les femmes sont étonnamment gentilles
Pour mon vieil âge

Elles gardent un lieu secret
Dans leurs vies actives
Et elles m’y conduisent

Elles s’y mettent à nu
Chacune à sa manière
Et me disent :
« Regarde-moi, Léonard
Regarde-moi une dernière fois »
« Regarde-moi, Léonard
Regarde-moi une dernière fois »

Puis elles se penchent sur le lit
Me bordent et me couvrent comme un bébé
Frissonnant de fièvre


(Traduction – Adaptation : Polyphrène)
Comments